Qu'est-ce qui fait que vous puissiez vivre votre vie ?





Lorsque je pose cette question, je vois souvent un grand étonnement sur le visage de mes interlocuteurs. C'est une question qu'habituellement on ne pose pas et donc on n'a pas de réponse toute préparée.
Qu'est-ce qu'il faut pour que vous puissiez vivre votre vie? Prenez quelques minutes, un papier et un crayon et écrivez ce qu'il faut à votre avis pour que vous puissiez vivre votre vie?
Je ne sais pas ce que vous avez mis sur votre liste. Cela dépend de ce que vous avez vécu jusqu'à ce jour, sur ce que vous portez votre attention en ce moment. Vous avez peut être écrit, de l'argent, un job, une famille, des amis, de quoi manger, un toit, etc?
Soit, mais reprenons ensemble cette question et cherchons à nous interroger sur les facteurs de base qui créent la vie. Les facteurs qui séparent la vie de la mort, qui séparent une vie saine d'une vie malade.
Le premier facteur critique pour toute vie c'est l'air. Sans air il n'y pas de vie et de nombreux processus de régénération qu'effectue votre corps ne pourraient se dérouler. L'importance de l'air est démontrée par le fait que dans toutes les ambulances on trouve un masque à oxygène, comme instrument de survie. L'air c'est donc une assurance de vie et, un bon air l'assurance d'une vie saine.
Le second facteur critique est le sommeil. Notre corps a régulièrement besoin de repos et de relaxations pour se régénérer. Il suffit d'ailleurs de penser à la privation de sommeil comme instrument de torture pour s'en rendre compte.
Le troisième facteur critique c'est l'eau. Nous sommes faits de 70% d'eau et ce que nous buvons est primordial pour le bon fonctionnement de nos organes de notre corps. L'eau remplit de nombreuses fonctions et en particulier des fonctions de détoxications, participe à l'acheminement d'éléments nutritionnels et aux processus de transformations. Sans eau, il ne pourrait avoir de la vie.
Le quatrième facteur critique c'est l'alimentation. Ce que nous mangeons est ce que nous sommes ou devenons. Notre corps a besoin de nombreux éléments nutritionnels pour sa croissance, sa régénération et les réparations. Un manque d'éléments nutritionnels peut nous rendre malade et mettre en danger note vie.
Le cinquième facteur critique est le mouvement ou l'exercice. Un corps sans exercice est un corps qui "rouille". Pensez à la personne qui a été longtemps alitée et qui cherche à retrouver une vie normale. Elle rencontre des difficultés pour se mouvoir. De plus notre corps étant un système, l'absence de mouvement n'a pas seulement des effets sur la musculation, mais également sur d'autres organes, comme la respiration, la digestion, par exemple.
Le sixième facteur critique c'est le magnétisme terrestre. C'est le magnétisme qui nous protège et qui stimule l'organisme dans ses actions de rééquilibrage, de régénération et de réparation et fournit une sorte de carburant énergétique pour le corps humain. Un manque de magnétisme ralentit les activités de transformations et les rend plus difficiles. Le magnétisme c'est l'expression d'une loi physique naturelle.
Le septième facteur critique c'est le soleil. Tout être vivant, que ce soit l'être humain, l'animal ou la plante a besoin de lumière et particulièrement des infrarouges lointains. Un manque de soleil, de chaleur réduit, retarde, empêche le bon fonctionnement des cellules et des transformations qui s'y déroulent. L'être vivant dépérit lentement.
Aucun de ses éléments ne doit manquer sans cela notre vie est menacée. Aucun de ces éléments ne doit être appauvri ou pollué par l'activité humaine sinon il y a maladies et périls pour notre vie. Ni job, ni argent, ni famille, ni amis, ni toit ne peuvent compenser un manque de ces éléments vitaux.
Il est dès lors étonnant de constater que très peu de personnes ne se préoccupent de ces éléments dans leur vie qu'ils considèrent comme allant de soi. Et pourtant l'être humain d'aujourd'hui connait plus de 30'000 maladies. Bien plus que les animaux vivant de manière naturelle. N'est-ce pas un signe que quelque chose ne se déroule pas comme cela devrait être le cas? Notre détachement de la nature est en même temps un détachement de la réalité des choses et porte les germes des maladies et du mal vivre en lui. C'est en portant notre attention sur ces éléments vitaux que nous pouvons reprendre notre vie en main.
Les prochains messages vont vous permettre d'approfondir vos réflexions sur ces éléments vitaux.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires